Une semaine dans les Hautes-Pyrénées

Salut les amis-es, aujourd’hui on vous amène avec nous: direction les Hautes-Pyrénées. Nous avions bien besoin de nous mettre au vert mais surtout quitter nos 35 degrés et les touristes…Nous sommes parti un peu « vent-du-cul-dans-la-plaine » avec pour seul village en point de chute: Arreau.
Pas de logements prévu, pas d’itinéraires précis bref l’A-V-E-N-T-U-R-E!

Nous avions aussi envie de relever un petit défi sportif et ça tombe bien car la région regorge de Pics et sommets.

Départ / Samedi 24 Juillet

Bon ok, on est « presque » pas parti à l’arrache! Monsieur a prit les affaires nécessaire afin d’être autonome en montagne.

Voilà tout notre bordel pour une semaine!

Vêtements légers, legging, short, t-shirt technique anti-transpirant, quelques sous vêtements pour le change, une polaire, affaires de toilettes, ainsi que le nécessaire pour faire une cuisine simple. Voilà pour l’inventaire de nos sacs!

Un point sur les chaussures de marche: chacun prendra ce qui lui plaira. De notre point de vue il vaut mieux des chaussures légères et respirantes. Pensez à prendre une demie pointure en plus que votre pointure habituelle pour plus de confort.

Monsieur étant un habitué des marches en tout genre il a le pied sûr alors une paire de basket simple lui convient.
Pour Madame c’est un peu différent: chaussures minimaliste de la marque Vibram. Pour info, il faut un temps d’adaptation pour marcher avec ces chaussures car si trop d’effort d’un coup attention les courbatures aux mollets!

Nous voilà près pour 6h de route!

Pic de Bigorre / Dimanche 25 Juillet

On commence notre aventure sportive par le Pic du Midi de Bigorre. Il atteint une altitude de 2876 mètres et est connu entre autres pour la présence d’un observatoire astronomique et d’un relais de télévision, installés à son sommet.

Point de départ de cette randonnée: Coume l’Ayse. L’aller-retour jusqu’au sommet se fait en 6-7h.
15 km en tout mais 1000m de dénivelé positif et 1000m en négatif au retour.

La randonnée est accessible pour tous mais l’arrivée au sommet se mérite! Ca pique un peu dans les derniers mètres: tout est dans le mental!

Pensez à bien vous renseigner sur la météo avant de partir: ce serai dommage que le sommet soit complètement saturé de nuages…adieu la vue splendide.

Bon c’est pas tout mais maintenant il faut redescendre! Rien de particulier, on reprend le même chemin qu’à l’aller. On s’accorde une petite pause saucisson-fromage au bord du lac afin de reprendre des forces. On profite du beau temps, du calme et de ces grands espaces.

Enfin arrivés à la voiture nous prenons la direction de notre camps de base pour la nuit mais avant tout il faut se réhydrater avec une bonne bière ! Notre devise: une rando=une bière mais pas l’inverse!


Pour les nuits où nous dormirons à l’extérieur, nous serons basés sur Payolle, une zone pastorale située près d’un lac où nous trouverons un emplacement au bord d’une petite rivière. L’idéal pour se laver, faire la popotte, la vaisselle…(nous avons choisi un savon spécial multi usage biodégradable et non polluant pour la nature).

Visite de Arreau et St Lary-Soulan / Lundi 26 Juillet

Nous avons consacré cette journée à la visite des villages de la vallée ce qui nous permet aussi de nous reposer physiquement.
Mais avant toute chose, Monsieur commence sa journée par un petit popo dans les toilettes publics de Payolle car oui même au fin fond de la montagne on trouve des toilettes! Et pour le coup nous sommes surpris de constater la propreté de ce lieu de délestage! Madame, en attendant, observe les vaches alentours…chacun son petit rituel du matin hein!

Donc nous poursuivons notre chemin direction Arreau. Ici vous pourrez découvrir un joli petit village avec ses maisons à colombages de style médiéval, son église et ses petites boutiques qui regorges de produits régionaux. Arreau est la capitale du gâteau à la broche: il faut environ une heure et demi pour que le gâteau soit cuit! N’hésitez pas à goûter cette merveille!

La Tourte à la Myrtille est aussi un incontournable, ça ressemble à un gros muffin avec une touche de rhum, des apéritifs du pays, la bière artisanale bien sûr bref un délices pour vos papilles!

Nous prenons ensuite la direction de St Lary-Soulan un autre village connu pour sa station de ski. La rue principale est bordée de bars et de restaurants ce qui rend le village très animé.

Notre point de chute pour la nuit sera dans les hauteurs, à Piau-Engaly. Nous ne dormirons pas dans le Duster cette fois. Monsieur a réservé une chambre à l’hôtel des 4 Ours en plein cœur d’une autre station de ski, l’idéal pour une douche bien chaude et une nuit dans un lit douillet.

Massif du Néouvielle et ses lacs/ Mardi 27 Juillet

Direction la Massif de Néouvielle, connu pour ses lacs. L’accès par la route dans le centre du massif, au niveau du lac d’Orédon, se fait par la vallée d’Aure à l’est en empruntant la route D929 en passant par la commune d’Aragnouet.

Aller hop! c’est partie pour 6h de randonnée! Le départ est plutôt facile mais par contre….un monde de folie!! Beaucoup de touristes en cette saison mais que voulez vous, nous aussi, nous sommes des touristes parmi les touristes…Cependant comme nous avions décidé de faire le tour de TOOOOUS les lacs, nous avons vite fait de bifurquer sur des chemins moins fréquentés. Le vrai plaisir arrive: rien autour de nous, le silence, les rapaces lançant leur cris, le son des cloches de troupeaux d’animaux alentours et ces grandes montagnes à la fois rassurantes mais qui peuvent s’avérer dangereuses.

Si vous voulez faire cette randonnée renseignez vous bien sur Visorando notamment pour connaître les itinéraires et la difficulté des randos. Il faut savoir que par moment les chemins sont moins bien balisés et les seuls repaires sont les cairns ( petit amas de pierre) qui vous indiquent la voie à suivre.

On vous confirme que la raclette de la veille a été éliminée avec succès du coup on est prêt pour une fondue…

Visite de Bagnère-de-Luchon et Génos / Mercredi 28 Juillet

Petite journée de repos consacrée à la visite de notre dernier lieu de randonnée. Après réservation sur Airbnb, nous prenons possession d’un petit studio pour nos deux dernières nuits dans une station de ski à Peyragude. Nous sommes proche de Bagnère-de-Luchon, une ville réputée pour sa station thermale construite sur un ancien site thermale romain. Elle est doublée d’une station de ski sur les hauteurs. Dans les Pyrénées vous aurez toujours un village avec sa station de ski accessible en télécabines.

Génos se trouve à une trentaine de minutes de Bagnère-de-Luchon. Village plutôt tranquille enclavé dans une vallée, pourvu d’un lac entouré de grand espaces vert avec jeux pour les enfants. Possibilité de louer un pédalo ou canoé pour profiter d’une balade sur le lac.

Une petite info pour les plus gourmands: de 17h à 20h au centre du village de Génos vous trouverez un petit marché de producteurs locaux. Fromages, saucissons, jambons, bières artisanales tout y est pour vous faire saliver…

Lac d’Oô / Jeudi 29 Juillet

Aujourd’hui ce sera soft. On a pas mal crapahuté en montagne et on fatigue un peu des jambes. Pourquoi pas se faire une petite balade au lac d’Oô? (Oô c’est le nom du village hein)

Si vous êtes adepte des bivouacs vous pouvez prendre votre tente et camper non loin du lac (pensez à garder vos déchets et les jeter plus tard dans une poubelle #respectDeLaNature)

En tout et pour tout vous avez environ 1h de grimpette pour arriver au lac. Un peu de dénivelé positif mais très faisable pour un débutant. Nous on aime bien envoyer du pâté dans les montées histoires de faire un truc plus sportif.


A l’arrivée une très jolie vue sur le lac avec cette belle cascade en fond. Un refuge se trouve au bord du lac pour profiter d’une pause sucrée ou salée ( la CB n’est pas acceptée).

Bon comme on est des fous jusqu’au bout des ongles, on décide de faire le tour du lac pour être au plus proche de la cascade. Terrain très rocheux on est prudent sur ce chemin. 20 minutes plus tard nous arrivons à quelques mètre de la chute d’eau.

On ne s’attarde pas trop quand même car le lieu peut être sujet à des chutes de pierres…s’y rendre c’est à vos risques et périls.

Nous quittons ensuite ce bel endroit pour rejoindre le refuge du départ de balade. Vous n’avez pas une petite idée de cette halte?? Non? La bière voyons!!! Une rando = Une bière! Bon ok on a aussi pris des crêpes…

Nous regagnons nos appartements début d’après-midi, un peu la flemme de faire quoi que se soit du coup on en profite pour une petite sieste.

Le petite station est pourvue de deux magasins, ouvert durant la saison d’été, proposant des produits régionaux et la possibilité de commander fondue ou raclette à emporter (appareil fourni gratuitement). Monsieur étant gourmand il n’a pas pu résister à l’appel d’une bonne fondue pour le soir…

Retour de séjour / Vendredi 30 Juillet

Toute les bonnes choses ont une fin, il est temps pour nous de faire nos sacs et retourner dans notre Provence à 40 degrés.

Bilan de ce séjour: des kilomètres de randonnée dans les pattes, des paysages vraiment magnifiques, de grands espaces, une nature sauvage regorgeant d’une faune variée (oui il y a bien des Ours dans les Pyrénées, environ une soixantaine et non nous n’en avons pas vu, dommage.)

Pas besoin de voyager loin de notre France pour découvrir de belles régions!

T’as aimé cet article? bah tu mets un p’tit commentaire tout mignon et tu t’abonnes pour être le premier à lire le prochain article!

2 commentaires sur “Une semaine dans les Hautes-Pyrénées

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :